Adresse
/
Téléphone
 
 
 
 
 
 

30 octobre Route, beau temps, vent de S-E avec 8°C

Record de participation ce matin avec 29 cyclos au départ et 31 à l’arrivée pour ces derniers tours de roues (JP et Christine chacun de leur coté ont choisi un itinéraire perso).
Nous accueillons aussi Jean Luc d’Ourville pour son baptême au sein du CCN.
C’est Yves qui prend le commandement de cette randonnée des deux vallées qui commence par la rue des Haguets et la D50 direction Ourville
Par mesure de sécurité et en toute logique deux groupes se forment espacés de deux ou trois cents mètres.
A « La chandelle » c’est  à gauche vers Valmont pour la longue ligne droite des « Arbres hauts » (un peu parsemés ces arbres) puis, descente en vallée.
Pas de petites routes aujourd’hui, c’est direct jusqu’à Fécamp à la jetée nord pour la pause du jour.
Pour le retour  c’est par la vallée de Ganzeville que nous remonterons par le bec de Mortagne et Daubeuf Serville. Pour rejoindre Bénarville nous privilégions la côte de la route de Limpiville.  
Ensuite Tocqueville et Fauville sans passer par le centre et retour à Normanville avec 54 km au compteur et très en avance pour le traditionnel pot de l’amitié de fin de saison
Nous avons parcouru en 2016 plus de 144 000 km
Pendant la période hivernale nous continuons les sorties du dimanche et du mercredi pour l’instant à 8h30 voire 9h dans quelques semaines (une info sera mise sur le site pour le changement d’horaire)
 

23 octobre Route, beau temps, vent de S-E avec 6°C

21Cyclos ce matin avec un petit jeune pour la boucle vers Néville.
L’automne est bien là, il fait frais, mais quelques braves ont encore le cuissard court.
Ce sont les filles qui mènent la troupe dans les premiers kilomètres vers Ourville, où,  cette bourgade organisait hier une randonnée cyclos sous ce lien
Au carrefour de « La chandelle » c’est à gauche pour traverser le grand et le petit Torcy ensuit le petit Riville
Ces petites routes tortueuses (qui provoquent des cassures) vont nous mener plus tranquillement à Thérouldeville, puis Theuville.
Passage à Ouainville et Canouville avant de descendre dans la vallée à Vittefleur. Petit regroupement avant d’escalader la montée sur St Riquier avec ses 8%
Le « groupéto » n’en fini de monter mais il faut relater que Gérard a manqué de pression au milieu de la bosse.
Nous traversons la D 925 pour rejoindre Néville où ce sera la pause du jour, ensuite, par la D 53 direction St Vaast et descente pour revenir en vallée à Oherville.
C’est par Héricourt et le Grémonpré que nous rentrons avec un petit crochet par Fauville pour arriver au son de l’angélus avec 65 km et 450 m de dénivelé
 

16 octobre Route, beau temps, vent de sud avec 10°C

12 cyclos ce matin pour une randonnée vers Yvetot préparée par Joël. Dès le départ au rond point l’effectif passe à treize.
C’est parti vers Thiouville et Ancourteville, dans la descente l’abus de café se fait sentir et Gilbert met pied à terre.
A Héricourt c’est à gauche et la grande côte vers Yvetot, Dans la dernière courbe de la pontée c’est à gauche pour un passage devant la statue de St Sulpice.
Zut, il manque Gilbert au regroupement, il a du foncer sur Hautot St Sulpice en direct. Le téléphone fonctionne bien et nous retrouvons notre égaré quelques km plus loin grâce au manque de pression de notre Président
Il n’a pas profité de l’itinéraire très agréable de nos petites routes de notre pays de Caux
Ce n’est pas grave il y en a encore après le passage dans Yvetot (et c’est là que Nono manque de pression). Nous rejoignons Auzebosc, Bois Himont, Louvetot et Maulévrier avant de descendre la route de l’enfer sur Caudebec.
Petite pause à « l’embarcadère du bac » avant le retour par St Aubain, Alvimare, Foucart, Fauville (avec de la pluie) et Normanville pour 63 km et 302 m de dénivelé
 

9 octobre. Temps maussade. Vent de N-E. 10°C.

Quelques « vikings » étant partis guerroyer du côté de Jumièges, nous sommes 13 au départ de cette balade dominicale préparée par l’ami Philippe, lointain descendant de Rollon, mise à part la chevelure…
Petite route…bucolique du Nuisement,  montée du raidillon de l’éolienne pour arriver au Grand Torcy, nous voici bientôt à Gerponville.
Virage à droite en direction de Bertheauville pour atteindre les hauteurs de Cany avant de la traverser et emprunter la route de Calvaille, inconnue de pas mal d’entre nous.
Nous sommes pourtant rompus, Philippe et moi, aux difficultés puisque nous avons participé dimanche dernier au trophée des grimpeurs… la petite montée fait mal aux jambes…
Satisfaction de tous  de se retrouver sur de petites routes en pleine campagne. En l’absence de GPS, Philippe, alias « Joe  Cocker » fait confiance à son flair et à celui de ses compagnons d’armes.
Matinée SMS, car Sylvie, Marie et Stéphanie emmènent la petite troupe à bonne allure, Catherine  ayant le bon goût de ne pas se mêler à nos chères amazones, déjà bien électriques.
Nous arrivons ainsi à Fultot avant d’atteindre le joli  château de Galleville,  que nous prenons le temps de contempler, avant d’entamer la descente vers Doudeville que nous traversons à pied car, coup de chance, c’est la braderie.
Une fois n’est pas coutume, surtout le dimanche, nous nous octroyons une pause café, occasion pour chacun d’échanger sur les derniers sujets de la semaine.
Bien revigorés, nous repartons vers Etoutteville…C’est là que la monture de Gégé se dérobe…Crevaison à l’avant ! Rendez-vous compte…Un pneu qui a au moins 7 000km… sans avoir percé !
Séquence « admiration » !!! La chambre à air, elle, a souffert dans le passé car on voit bien que la fée « Rustines » est intervenue plus d’une fois !!!
Gérard répare en quelques minutes, soutenu en cela par les commentaires de Christian et de quelques autres….
Nous retrouvons le reste de la troupe et nous roulons vers Hautot-St-Sulpice, pas longtemps car l’ami Gérard, déjà cité, récidive…
Un examen minutieux du pneu révèle qu’un petit silex a échappé à la vigilance de notre compagnon de route. Réparation rapide avant de repartir !
Les derniers kilomètres s’effectuent sans encombre : descente jusqu’à Héricourt pour remonter par le Grémonpré, puis Thiouville et enfin Normanville où Daniel (de Fauville) et Noël nous attendent pour nous raconter leur partie de cache-cache.
Partis devant avec Sylvie, Daniel, arrivé en tête en haut de la bosse d’Hautot-le-Vatois, décide de contourner l’église et de redescendre chercher ses compagnons d’échappée… Personne ! Il ne saura qu’à l’arrivée que ces derniers (cachés par l’édifice au moment où il redescendait),  le croyant devant, ont roulé fort pour le rattraper…
Encore quelques échanges à propos de cette belle balade d’une soixantaine de kilomètres et nous rentrons chez nous.
La pluie du début d’après-midi me conforte dans l’idée que nous avons eu de la chance !!!!...
 
NDLR      Merci à Pierre pour le texte et à Philippe pour les photos

Et pendant ce temps....la Viking vue par Joël..
Dans la cohue du départ, Jean avait pris place une bonne trentaine de cyclos devant nous. Daniel, Yves et moi étions presque en queue de peloton. Bien échauffé au départ nous étions arrivés Jean et moi 1h 30 avant le départ, j'ai réussi à prendre un beau peloton d'une vingtaine d'éléments, Daniel et Yves étaient dans les roues. Première bosse longue côte de Ste Margueritte/Duclair, je tenais bon mais mes 2 compagnons ne m'ont plus suivi. Décidé à continuer avec le groupe, et à faire un bon chrono, je poursuivis mon effort sachant qu'ils étaient à 2.....L'intention était aussi de rejoindre mon ami Jean, mais le" bougre" était trop fort !! Je fus vite décramponné de mon groupe et contraint de rouler jusqu'à Limesy seul ou presque. Jusqu'à ce que j'aperçoive à quelques dizaines de mètres devant un cyclo allant bon train et surtout au même que le mien ! sans se parler nous nous sommes compris et terminèrent la course par de courts relais. La dernière bosse fut très dure mais les jambes étaient encore bonnes pour finir à fond sur le plat. 3h20 pour les 96 kms soit une moyenne de 28,62. Jean termine environ 2mn devant (d'après les résultats provisoires du site) et Daniel et Yves quelques minutes après).
 

02 octobre Route, beau temps, vent N-O avec 12°C

Départ matinal, nous avons RDV à 7 heures au parking de La pommeraie pour aller au Havre où plus exactement à la mairie de Rouelles pour participer au brevet des grimpeurs organisé par les randonneurs havrais.
Seulement 6 participants prennent la route en voiture.
Mairie annexe ou Mairie tout court, aller savoir, toujours est’il  qu’à 7h50 pas âme qui vive à la marie annexe. Recherche du bon endroit aux alentours, rien. Un cyclo havrais qui passait par là nous emmène au bon endroit et pour comble c’est bien à la mairie annexe et il est 8h05 et le responsable nous accueille au C.. de sa voiture et sur une table de camping les bulletins d’inscriptions, des parcours et une bouteille d’orangeade.
Pas grave nous sommes là pour faire un grimpeur,  et ça commence bien dès le départ ça grimpe sur 200 mètres.
Et puis plus rien, que du faux plat pour rejoindre Fontaine la Mallet. Ensuite quelques petites routes fortes agréables jusqu’ à Gonneville la Mallet.
Quelques détournements, ce n’est pas facile sans fléchage,  et nous arrivons à Graimbouville pour le ravito (sans commentaires).
Pour le retour toujours que du faux plat sauf pour le grand parcours  et quand même 62 km pour les uns et 75 pour les autres avec seulement 380 m de dénivelé
Merci à Philippe pour la photo
 

25 septembre Route, beau temps, vent N-O avec 14°C

16 cyclos au départ ce matin, et bientôt 17 avec JL plus trois qui ont préférés se rendre directement à Yvetot en voiture afin de profiter au maximum des « Montagnes de la Durdent » organisé par le CCY et comptant pour le challenge du trophée des grimpeurs.
Le peloton si divise dès le départ pour attendre un retardataire un groupe par St Pierre et les odeurs nauséabondes et l’autre par Cliponville pour éviter ????Dès le passage à Hautot le Vatois c’est le regroupement jusqu’au point d’accueil.
Serge est là pour nous accueillir et nous guider pour les inscriptions, un bon café ou une boisson gazeuse avec de la brioche nous requinque pour affronter les difficultés du jour.
A l’unanimité nous optons pour le 40 (c’est le moins éprouvant) et il nous premet une boucle dominicale des plus correctes en distance parcourue.
En effet c’est vers le village fleuri que nous allons et au château d’eau c’est à droite pour Hautot St Sulpice, descente sur Héricourt, Gilbert prend à droite pour corser sa sortie et préparer la gentlemen. (Aie….. le Bois Lambert) mais non pas de flèche c’est tout droit.
Quelques kilomètres dans la vallée très belle en ce matin d’automne, nous rejoignons Grainville pour la première difficulté du jour « la cote de Roucrotte » avec un passage à 10% juste avant le ravito.
Il est apprécié ce ravito avec ses sandwichs et ses boissons.
Et c’est reparti pour une descente au Hanouard  puis Héricourt par la rue Gréaume et ses belles demeures. Direction Envronville et au pied de la bosse deux groupes se forment l’un pour un retour à la maison l’autre pour continuer le périple par Rocquefort avec un 9% .
Retour à Yvetot pour terminer la boucle. Pierre et Philippe sont désignés volontaires d'office pour assister à la remise des récompenses c'est la moindre des poiltesses envers les organisateurs et nous sommes quand même deuxième au challenge du nombre.
Pour le retour à Normanville C’est Yves qui mène le tempo à très bonne allure jusqu’à Thiouville pour terminer en souplesse (pour éviter les contractures) jusqu’au point de départ avec 78km au compteur et 550 m de dénivelé
 

18 septembre Route, temps maussade, vent N-O avec 14°C

Aujourd’hui 14 cyclos au départ (plus un en route et un VTTiste sur place) afin de rejoindre Allouville Bellefosse pour la randonné du Chêne.
Nous prenons le parcours « le plus court » par St Pierre et les odeurs nauséabondes. Les filles sont très remontées ce matin les conversations sont vives mais toujours dans la bonne humeur.
A cette heure matinale le franchissement de la « 15 » ne pause pas de problème et nous arrivons assez rapidement au point d’accueil.
Mr le Maire d’Allouville en personne reçoit les cyclos à la table des bulletins…………. « d’inscription ».
Le temps de déguster quelques viennoiseries avec un café ou une boisson gazeuse nous consultons les parcours
Les uns pour le 50 et les autres pour le 38, une photo de groupe et c’est parti par la D34. Quelques km et c’est à droite vers Bois Himont, Touffreville et descente sur le Val au Cesne.
Qui dit descente dit remontée sur Ecalles Alix et à l’entrée du village c’est à droite pour une route inconnue qui nous mène à Croix-Mare.  
Encore de jolies routes inconnues et nous arrivons à Mont de l’if pour le point de convivialité ou nous retrouvons ceux qui ont optés pour le « 50 »
Nous reprenons notre parcours (il pleut) par une descente pour retrouver le Val au Cesne et direction La Folletière.
C’est par la cote du gite que nous retournons sur Autretot et pour finir nous faisons connaissance avec la route du beau chêne et la rue Poulidor pour revenir au point de départ
Un bref passage au point d’accueil pour féliciter les organisateurs pour ce très agréable parcours.
Nous reprenons le trajet de retour identique à celui de l’aller pour rentrer à Normanville avec 74 km et 500 m de dénivelé.
 

11 septembre Route, beau tempos, vent d’ouest avec 15°C

Treize cyclos au départ ce matin pour la journée de la Randonnée.
C’est un chiffre modeste mais il ne faut pas oublier que 6 CCNistes ont participés la veille à la randonnée de « Paris Cabourg» sur une distance de 220 km avec un temps radieux et un petit vent défavorable mais dans une très bonne ambiance et une troisième mi-temps des plus agréables.
C’est parti  en direct pour rejoindre Triquerville, à Fauville Sylvie et Daniel prennent la roue vers Trouville Alliquerville, puis, Grandcamp. Peu après cette commune c’est à gauche pour la D29 qui nous amène directement au point de ralliement.
Toutes les fédérations (ou presque) des randonneurs sont à pied d’œuvre pour accueillir leurs adhérents.
A l’excellent accueil nous nous inscrivons « gratuitement » et en échange nous recevons deux tickets, un pour un café croissant de bonne qualité et l’autre pour un rafraichissement au retour du circuit proposé par la ligue de Haute Normandie de notre fédération.
Juste le temps de saluer Joël qui a préféré la rando VTT, c’est parti pour Petiville et au rond point le fléchage "de très bonne qualité" nous indique à gauche pour un passage dans St Maurice d’Etelan par une route que Gilbert nous avait fait découvrir il y a de cela quelques temps mais resté en mémoire de chacun par le charme des bâtisses et du célèbre château.
Fini la rigolade les choses sérieuses arrivent, une bonne cote pour rejoindre la route de la cambuse et encore une autre avant Bébec. Les 20 km sont déjà avalés nous nous retrouvons au point de départ.
Un petit rafraichissement et nous prenons la route du retour par une route inconnue mais qui va rester dans les mémoires à cause d’un 14% pour traverser le bourg de Triquerville.  
Ensuite Grandcamp, puis Bolleville, Fauville et Normanville avec 73 km et surtout 500m de dénivelé.
Merci à Philippe pour la photo
 

4 septembre Route, temps maussade, vent d’ouest avec 18°C

Quatre cyclos (Stéphanie, Pierre, Jean et Daniel) ce matin à 7 h pour rejoindre Pavilly en voiture afin de participer à la 26ème « Randonnée de l’Austreberthe » de nos amis du CCPavilly.
Nous sommes six maintenant Sylvie et Joël arrivent en même temps que nous sur le parking du point de ralliement.
Un très bon accueil et un bon café c’est parti pour faire le 65 km.
Sous un crachin bien de chez nous, une bonne partie de plat pour un bon échauffement jusqu’au dessous du viaduc de Barentin, puis c’est à gauche pour monter vers Fresquiennes.
La pluie cesse et nous débâchons.
Tout en continuant sur des petites routes très agréables nous nous retrouvons près de St Jean du Gardonnay pour traverser la « 15 ».
Ensuite, La Vaupalière, (avec une belle bosse) Montigny et Canteleu. Traversée de la très belle forêt de Roumare ou le crachin nous reprend et ce termine en bonne averse juste avant Quevillon.
Nous longeons la Seine et nous arrivons à St Martin de Bocherville pour le point de convivialité sous un bon abri.
Plus de pluie et nous remontons sur la Vaupalière puis à gauche vers Hénouville puis Roumare et St Pierre de Varengeville pour descendre dans la vallée de l’Austreberthe et rejoindre notre point de départ par Barentin avec 65 km au compteur et quand même 500 m de dénivelé.
Une fois n’est pas coutume nous restons à la remise des récompenses où Stéphanie a été désignée volontaire d’office pour recevoir une jolie coupe, grâce à six autres cyclos normanvillais venus en aller et retour.
Mais, il y a un mais, lors du tirage de la tombola le voyage de deux jours en hôtel 3 étoiles a failli favoriser un normanvillais (Christian) mais il fallait être présent au tirage.
 

La route des Fromages vu par Isa et Domi

Le CCN était représenté pour cette belle cyclo «La route des Fromages» organisé par le club de cyclo de Beuzeville, au programme 150km avec un peu de dénivelle (1100 m).
Super parcours, parti de Beuzeville, direction Pont L’évêque, puis Livarot et Camembert comme point de ravitaillement, au compteur 75km et 300 m de dénivelé, nous ne les avons pas vus passé car nous étions dans un groupe de 25 coureurs d’un niveau assez homogène représentant divers club : st Philibert, Pt Audemer, Cormeilles, Beuzeville, etc…  
Après un bon panier pique-nique, du bon camembert et 1, voir 2 verres de vin (pour certains), nous reprenons la route et les roues d’un autre groupe essentiellement représenté par Pt Audemer, là ! Ça ne rigolait plus, direction Orbec après avoir monté une belle bosse, puis une deuxième Thiberville, puis une troisième direction Cormeilles et enfin une quatrième juste avant d’arriver à Beuzeville.
Très belle journée (27 de moyenne), une belle organisation, Joel tu as raison, cette sortie était sympa car nous avons toujours roulé avec des groupes, mais celui ou celle qui se retrouve tout seul, ça doit être un peu galère !
C’était un bon entrainement pour samedi prochain Levallois Cabourg 225km
Excusez-moi pour ce compte rendu superficiel, je suis loin d’avoir le talant  de certains écrivains du CCN.
 

28 août Route, beau temps, vent d’ouest avec 20°C

17 cyclos au départ ce dimanche 28, pour une virée sur la côte d’Albâtre. Un groupe bien homogène jusqu’à Fécamp où la pause permit à chacun et chacune de choisir sa fin de parcours. 4 d’entre nous choisirent de rentrer par le plus court chemin tandis que les 13 autres gravirent la côte de la Vierge.
L’allure toujours à la portée de toutes et tous permit à chacun de poursuivre jusqu’à St Pierre en Port, puis Sassetot  pour finir vent défavorable par Gerponville et Ourville.  Gilbert toujours blagueur précisant qu’on n’atteindrait pas les 1500m de dénivelé avant midi ! faisant référence à la sortie 2 jours du WE dernier. A noter que l’on aura regagné  Normanville avec 500m de dénivelé pour 70 kms. Bravo à nos féminines qui ne cessent de nous étonner. Belle sortie préparée par l’ami Daniel resté auprès de ….Maïa !

NDLR     Merci Joël pour le compte rendu
 

15 août Route, beau temps, vent de N/E avec 12°C

19 cyclos en comptant le « photographe » ce matin pour aller voir la mer
Aujourd’hui et c’est tant mieux les vents sont favorables pour rejoindre Veules les roses.
La commission parcours a fouillé dans les archives pour reprendre un parcours déjà fait car nous sommes tenus d’un retour plus tôt que d’habitude.
En sortant de Normanville nous prenons la route à « Pierrot » pour aller à Beuzeville, et direction le Hanouard et c’est là que JF manque de pression. Quelques centaines de mètres de descente et c’est à gauche pour Ourville.
Descente sur Grainville et au bas de la cote, nouveau manque de pression pour le Webmaster (il faudra deux chambres à air pour résoudre le problème) merci Martial.
Qui dit descente dit montée sur Bosville pour atteindre Drosay et Ste Colombe.
Avant Angiens c’est à gauche pour Gueutteville les grès pour la pause.
C’est décidé pas de petit et grand braquet nous rentrons tous ensemble pour fêter Ste Marie.
Donc c’est vers Néville que tout le groupe reprend la route, ensuite St Vaast Dieppedalle, Oherville, Héricourt, Cliponville avec son Grémonpré (voir photo), Thiouville et Normanville au local avec 65 km au compteur
 

14 août Route, beau temps, vent de N/E avec 16°C

18 + 1un cyclo photographe (voir photo)  ce matin pour aller en vallée de Saâne
Quelques fédéraux sont rentrés avec des jambes de feu. Il en faut ce matin le dénivelé atteint les 600 mètres
Direction Héricourt et Hautot St Sulpice pour rejoindre Doudeville
L’effectif du peloton diminue en ce week-end de Ste Marie mais l’allure est bonne, normal, nous sommes dimanche et les routes départementales ne sont pas encombrées, Etalleville est vite passée que nous arrivons déjà à St Laurent.
C’est tout droit pour descendre et à droite pour la vallée de la Saâne vers Auzouville où ce sera la pause du jour.
C’est reparti pour Imbleville et c’est là que  le grand braquet fille tout droit vers Yerville via Limésy et retour à Normanville par Motteville avec 82 km.
Quand au petit braquet, c’est à droite pour une bonne grimpette vers Lindebeuf ensuite Ouville, Grémonville, Hautot le Vatois et arrivée de bonne heure à Normanville avec 72 km au compteur.
 

7 août Route, beau temps, vent d’ouest avec 12°C

14+1+1 cyclos ce matin. Les semaines se suivent et les effectifs se ressemblent un peu.
Les  « Fédéraux » ne sont encore rentrés, les nouvelles sont bonnes grâce à FR3 ???????????
Nous retournons à Lillebonne, mais, par un autre itinéraire que celui de la semaine passée, et une vigilance accrue des cailloux sur la route.
Michel va beaucoup mieux et demande à la rédaction d’apporter tous ses remerciements pour les secours et le suivi de son rétablissement.
Pour aller à Lillebonne la commission parcours à prévu un départ en passant justement par Jeanmare et Bennetot.
A la sortie d’Hattenville Joël prend la roue (Très affuté notre Joël, le stage à la montagne est très bénéfique).
Yébleron par la route de Rouelles et nous allons à Rouville. A Raffetot c’est à droite (un peu tard le message mais ce n’est pas toujours facile) pour Lanquetot.
Nous ne sommes pas aux USA mais nous sommes sur la route de la Maison Blanche et c’est à gauche pour une descente rapide vers Beuzevillette et en bas à droite pour une descente douce vers Lillebonne.
Traversée de Lillebonne et c’est la bosse du jour vers St Jean de Folleville. Pause du jour avant la séparation pour les braquets
Le petit braquet descend en direct sur Bolbec pour un regroupement à Mirville.
Quand au grand Braquet c’est tout droit pour rejoindre St Antoine, Mélamare, Les trois pierres, St Gilles et le Parc d’Anxtot  à une allure TRES appuyée
A Mirville pas de petit braquet en vue et nous allons vers Bréauté où JF prend la roue pour Gonfreville Caillot et St Maclou
Retour par Yébleron et Fauville via Normanville bien avant l’angélus avec 76 km pour le PB et 85 km pour le GB  
 

31 juillet Route, beau temps, vent de N-O avec 15°C

15 cyclos ce matin. A cette époque c’est normal semaine fédérale oblige où une petite vingtaine de cyclos du CCN sont présents à cette grosse organisation.
Aujourd’hui Lillebonne sera le point de chute pour cette randonnée et pour ce faire  nous allons à Thiouville pour rejoindre ST Pierre et contournement des odeurs nauséabondes pour arriver à Bermonville.
Les deux capitaines de route arborant avec plaisir leurs nouvelles montures nous emmènent à une allure très agréable.
Pour changer de l’ordinaire nous rejoignons Alvimare par  la route du Mont aux roux.
Ensuite nous longeons les communes de St Aubin et St Gilles et descente vers Anquetierville.
Dans cette descente l’allure est correcte car le message de « Cailloux » est bien passé, mais, Michel ne vois pas une pierre, la roue se bloque et c’est la galipette face à terre (heureusement  le casque a joué son rôle de protecteur)
Perte de connaissance (quelques minutes).
Appel des pompiers.
Balisage de la route. Et c’est là que les cours de secourisme prennent toutes leurs importances.
Quelques minutes plus tard Michel est évacué aux urgences de Lillebonne.
Il est rentré l’après midi même avec quelques contusions, hématomes et une petite fracture au niveau du sinus gauche
Vue les circonstances le moral de la troupe est touché un retour direct à la maison est la chose la plus sage
Souhaitons à Michel un très bon rétablissement  
 

24 juillet Route, beau temps, vent d’ouest avec 15°C

18 cyclos ce matin par un temps agréable. Le parcours d’aujourd’hui a été proposé par Etienne, préparé et mis sur le site par Philippe.
Et c’est parti jusqu’à Hautot le Vatois par Cliponville
Le GPS de Patrice indiquait à gauche par le Ver à val mais dans la descente le message passe mal et c’est tout droit jusqu’au Bosc Renault.
Nous reprenons le parcours correct jusqu’à Limésy avec beaucoup de précaution la route est refaite à neuf avec des gravillons très dangereux.
Foire à tout oblige la traversée de Limésy est interdite. Pause obligatoire avant la mise en place du petit et grand braquet.
Le grand braquet prend la direction de Pavilly pour rejoindre Fréville.
Quand au petit braquet c’est vers Mesnil Panneville et avant la petite côte (et ce n’est pas pour déplaire à certains d’entre nous)  c’est à droite pour rejoindre Cideville par des petites routes dont Gérard a le secret.
Il fait beau, le timing est respecté, nous pouvons modifier quelque peu le parcours par Flamanville, Ecalles Alix et descente sur le Val au Cesne. Petite pause (voir photo)
Deux possibilités s’offrent à nous pour le retour, soit Touffreville, soit Yvetot. On essaye Touffreville pour reprendre le parcours du grand braquet.
Une crevaison ayant retardé le grand braquet, c’est le regroupement à Touffreville.
Par Bois Himont et Valliquerville nous arrivons à Ecretteville puis Cléville et Ricarville Et Pan Pan deux crevaisons simultanées.
Nous rentrons à Normanville avec 78 et 80 km au compteur et un rafraichissement bien mérité.
 

Dimanche 17 juillet petit vent d'ouest temps superbe

Départ inhabituel : une jolie montgolfière multicolore m’accompagne, le temps d’arriver à Normanville où je retrouve 20 cyclos pour cette sortie en direction de Veulettes.
Parcours commun ne veut pas dire céder à la facilité ; cela semble avoir été la préoccupation de celui qui nous a concocté cette sortie.
Le coup de c…de Sorquainville juste après le départ, la montée de la côte du cimetière à Valmont, Saint Pierre en Port, les Grandes Dalles, Sassetot, St Martin aux Buneaux, une succession de petits bosses nous amène jusqu’à Veulettes.
Là, arrêt pour profiter du panorama… 
« Homme libre toujours, tu chériras la mer… » Ces vers célèbres de Baudelaire prennent une résonnance particulière en ces moments tragiques vécus dans le sud de la France. Amicales pensées et soutien moral à toutes ces familles endeuillées !!!
Ces quelques lignes qui suivent paraissent, bien sûr, bien dérisoires en regard de ce qui vient de se passer mais ainsi va la vie … qui doit continuer !
Après concertation, trois groupes se forment : « grand parcours » en direction de Néville, Drosay, Hautot-l’Auvray et retour par Oherville, Sommesnil et Thiouville à une allure soutenue, le même itinéraire mais à allure modérée et enfin le « petit parcours » qui prévoit un retour à Normanville par la vallée jusqu’à Cany.
Nous sommes sept à opter pour le « grand braquet » à allure réduite.
Pour ma part, J’ai bien aimé cette balade inédite et insouciante qui nous a fait découvrir de petites routes inconnues de beaucoup d’entre nous…
Nous étions de retour à Normanville vers 12h 10, ravis de notre matinée. Sûr qu’il en a été de même pour les autres groupes !
 
Merci à pierrot pour la synthése de la sortie
je suis  désolé pour le changement de police d'écriture, je débute et j'ai encore à apprendre
 

14 juillet Route, temps couvert, vent de NO avec 12°C

Fête nationale et nous sommes 12 cyclos au départ.
Maigre effectif mais il faut souligner que le parcours est soigné ce matin nous allons à Villequier.
Le parcours est quelque peu modifié au départ pour cause de réfection de route les gravillons sont dangereux (glissades intempestives)  et maudits par les pneus.
Nous retrouvons Dame Isabelle qui tourne en rond dans Bermonville, prend la roue vers Bois Himont  et Touffreville. A droite pour la descente vers la Rançon et le pont de Brotonne où quelques d'eau nous accueillent.
Pause à Caudebec avec en prime un bon café.
Pendant cette pause les commentaires pour le retour vont bon train.
Retour par Villequier les uns pour la CÔTE (cliquez sur le bouton pour voir le détail) les autres vers Norville pour un regroupement.
Cette fameuse côte sera grimpée par 7 cyclos mais 4 mettront pied à terre.
Ce n'est pas forcément le manque de force mais tout simplement la surprise du dénivelé (plus de 15% par endroit) qui les obligeront à se garer sur le coté.
Une chose est sure ce sera pour une autre fois.
On ne peut pas rester sur une défaite.
Marie Thérèse prolonge la récupération par une baisse de pression et le regroupement se fait avec un peu de retard.
Retour par la côte (encore une) de  Triquerville puis Grandcamp,  le détour par Bolleville et Fauville avec une arrivée à Normanville après 82 km et un bon rafraichissement.
 

Dimanche 10 juillet. Brevet de Doudeville

Comme le souligne la photo, belle participation de notre club à cette « Doudevil’lin » puisqu’une trentaine de cyclos ont fait le déplacement.
Après les inscriptions et le petit café-gâteaux, deux groupes se forment : le « 60 km » qui suppose une allure soutenue si l’on veut être de retour pour l’Angélus et le « 40 km » pour ceux qui optent pour la balade…des gens heureux.
Le début du parcours est commun et ces premiers kilomètres permettent à chacun de prendre les bons wagons…
Il a fière allure notre « pack 40 ».
« Elles sont chouettes les filles du CCN,
Elles sont chouettes avec leurs p’tites mitaines ,
Sur le 40 kilomètres, elles font tourner les gambettes
Et encore et encore…les p’tits gars en sont baba !!! »
Après Ermenouville et le Mesnil-Durdent, nous voici déjà à LA GAILLARDE (ça ne s’invente pas) puis pause convivialité à Gruchet-Saint-Siméon.
Le temps de se restaurer, nous retrouvons l’ami Fabien qui nous en compte une bien bonne à propos d’un gars travaillant pour la fée électricité !!...Une histoire de lisier…et de pommes de terres dans laquelle le « lampiste » ne sort pas à son avantage… Demandez à Fabien…il se fera un plaisir de vous la raconter !!!
Nous repartons. Passage devant le château de Crasville-la-Rocquefort puis retour vers Doudeville où nous arrivons à 11h 20.
Nous décidons de rentrer par Harcanville pour filer en direction d’Héricourt, poursuivis…par une moissonneuse-batteuse…ce qui n’est pas banal !!!
L’agriculteur n’ose pas doubler…charmé sans doute par les « belles plantes » qui s’agitent devant lui…Enfin, il s’y résout !
Les hommes ne sont pas « oubliés » : une jeune femme en décapotable nous double à vive allure, déversant un flot de parfum des plus enivrants !!!!
On se calme, on se calme car voici la montée du Grémonpré qui est franchie…sans encombre…
Il est 12h 15 quand nous arrivons à Normanville.
Marie repart en voiture. Alain est là…D’autres ne sont pas encore rentrés…
Belle illustration de la discussion entre Dany et Philippe lors du barbecue de samedi dernier. Si « être ensemble » implique « d’y être en même temps », la réciproque n’est pas forcément vraie…On peut « être en même temps » sans forcément « être ensemble »…CQFD.

NDLR : Merci à Pierrot pour ce résumé
 

3 juillet Route, temps couvert, vent d’ouest avec 12°C

 
Pour un lendemain de barbecue nous sommes quand même 12 cyclos plus une abeille (JM.) présents ce matin malgré un temps incertain mais il en faut plus pour nous empêcher de rendre visite à nos amis de Goderville pour le traditionnel brevet du cœur de l’été.
Pour ce faire nous allons en direct à Fauville où l’effectif passe à 16 cyclos
A Tocqueville c’est à gauche, puis, quelques hectomètres plus c’est la bâche.
« Peloton bien groupé c’est bonne allure assurée ». 
L’accueil à Goderville est comme à l’accoutumée la chaleur humaine et le bon café réchauffe un peu.
Brève concertation pour le choix du parcours, le 30 km nous convient.
La bâche retirée nous pouvons repartir et Bretteville du grand caux sera la première commune traversée, ensuite Vattetot sous Beaumont et par des petites routes chères à nos amis godervillais nous arrivons à Mirville pour le ravito.
Petit encas boissons diverses et photos avant de repartir vers Beuzeville, et, toujours par les petites routes nous traversons Virville.
« Peloton mal groupé c’est mauvaise allure assurée ».
A gauche vers Manneville et encore à gauche par Bornambusc pour éviter au maximum la D10.
Passage au point d’accueil pour récupérer les lots de la tombola et retour par le même trajet de l’aller à allure vive mais bien orchestrée par les excellents capitaines de route.
Retour à Normanville, reçu par l’angélus avec 82 km au compteur.
 
Merci à Philippe pour la photo.  
 

26 juin Route, beau temps, vent d’ouest avec 15°C

Nous sommes 3 cyclos, normal, il est 6h30 pour faire un aller et retour afin de (participer) au brevet «  Les trois vallées » organisée par CDCDieppois
 
C’est parti pour Héricourt où Gégé et Christian se joignent au groupe, la bosse vers Doudeville puis St Laurent et descente sur la vallée de la Sâane jusqu’à Brachy.
Pour rejoindre Offranville deux bonnes côtes encore par Hermanville et Auppegard. Descente de la voie cyclable vers Petit Appeville et remontée sur Dieppe avant de redescendre à la salle Paul Eluard.
Accueil parfait et nous constatons que, quatre normanvillais(es) sont déjà sur les parcours.
 
Pour le retour le GPS nous envoie sur la plage, de toute façon on ne peut pas l’éviter pour  remonter sur Pourville. Nous longeons la côte et l’entrée de Ste Marguerite sur mer c’est à Gauche vers Longueil.
Direction Luneray par St Denis D’Aclon.
C’est dimanche il faut contourner le marché, mais nous nous retrouvons vers Fontaine avec deux cotes supplémentaires.
Retour sur Normanville avec 114 km au compteur
 
 
Pour le départ de 8 h par Pascal
Départ Normanville, direction Sainte Marguerite, Saint Pierre Lavis (pour passer à Fauville car Sylvie a oublié son casque).
Première halte à l'entrée de Fauville, première crevaison de Pascal à l'avant, ca laisse le temps à Sylvie d'aller récupérer son casque.
En route vers Auzouville Auberbosc, Bolleville, direction Raffetot, seconde halte, crevaison de Pascal à l'arrière. Raffetot, Bernières, gare de Bréauté, Houquetot, Manneville la Goupil, ou la pause casse croute est programmée. Sylvie en profite pour faire sa crevaison juste à la pause et cerise sur le gâteau, le pneu est éclaté sur le coté. Pascal avait heureusement du rechange. Là, concerto pour piano à 8 mains pour réussir à remonter le pneu neuf (merci Gérard, David et Joseph de leur aide), vous aurez la vidéo car Marie-T a joué au reporter.
En route vers Bornambusc et Goderville. Daniel Ro et JM nous quittent pour rentrer directement sur Normanville. Stéphanie, Marie-T, David et Joseph prennent la direction de Fécamp pour allonger le circuit et nos trois "Fauvillais" rentrent par Bretteville du grand caux, Annouville Vilmesnil, Saint Maclou la Brière, Yébleron et la grande ligne droite de Fauville à fond pour arriver à l'heure programmée à savoir 11h15.
Nous accomplissons ensemble notre devoir de citoyen à la mairie et retour à la maison

NDLR  Merci à Marie Thérèse pour la photo
 

19 juin Route, beau temps, vent d’ouest avec 15°C

10 cyclos (avec une suportrice de l'équipe de France de FOOT ce matin), et le soleil, qui nous fait oublier le petit nombre mais il y avait un départ à 7h en voiture ????????
C’est,  chez nos amis valeriquais que nous allons ce matin pour participer à la 40ème ronde du Pays de Caux.
Nous passerons donc à Ourville pour descendre « La porte rouge » et filer vers Cany. Pour sortir de Cany il n’y a que des bosses et celle de la D925 n’est pas des moindres avec une portion à  7%.
Passage à Ocqueville et c’est à gauche vers Néville et la douce descente sur St Valéry.
A la salle municipale Fabien nous reçoit avec son réflex pour marquer cette journée. Que dire de l’accueil, tout est parfait !!!!!!!
Quand aux parcours avec le point de convivialité à Ocqueville c’est OK pour une partie du "50"  et un retour à la maison.
A la vue de la feuille de contrôle quelques normanvillais(es) ont déjà pointés.
En prenant le « 50 » nous allons vers (Comme pour Cany pour sortir de St Valéry il faut grimper) Manneville Es Plains, puis les petites routes chères aux cyclos valeriquais par Blosseville, Angiens, Houdetot, Ermenouville Ste Colombe,  Drosay et le point de convivialité d’Ocqueville.
Un pique nique sous le soleil est fort agréable afin de se requinquer pour le retour direct par Bosville, Grainville, cote de la Froide rue, Ourville et Normanville  avec 75 km au compteur et 6ème au Challenge du nombre pour cette superbe journée.
Merci Philippe pour la photo
 

12 juin Route, temps couvert, vent de N-O avec 15°C

16 cyclos ce matin, encore une fois un temps couvert mais cette fois-ci un fort risque de pluie.
Pour aller à Fécamp afin de participer à la concentration départementale (terre et mer) nous avons le choix du parcours, soit par le plateau (29km) soit par la vallée de la Valmont (21km) et le choix est vite fait.
Nous allons donc par Sorquainville, la petite bosse étire le peloton mais grâce à Yves le regroupement est fait juste après la descente sur Valmont.
Au bout de la vallée il faut grimper la cote Mandela avec ses 7% pour arriver à l’accueil près du lycée.
Les responsables du club de Fécamp ont fait les choses en grand à commencer par le bâtiment de l’accueil. Le président Quesnel est sur le parking pour nous accueillir. Un accueil comme les fécampois savent le faire (boissons, fruits secs, chocolat et des viennoiseries pour le plaisir des gourmands).
Et pour les parcours notre choix se porte sur le 30km, ce qui nous permet de faire la boucle et le retour sur Normanville.
Nous sommes bien à Fécamp port de pêche, le dessin des flèches nous le prouve (ancre de marine)
Et c’est parti mais dès le rond point de l’hôpital les gouttes arrivent, il faut bâcher. A Tourville c’est à droite pour rejoindre Epreville. La pluie cesse et revient et ce jusqu’à Ecrainville en passant par Gerville et Fonguesemare.
Pendant la pause (avec tout ce qu’il faut) la pluie redouble. Nous rencontrons Jean qui a préféré le 100 km pour peaufiner sa préparation à l’Ardéchoise.
Pour le retour le « grand braquet » part devant mais vite rattraper par le « petit braquet » crevaison oblige de Pascal.
Nous continuons le parcours très bien fléché jusqu’à Epreville, ensuite, nous prenons le chemin du retour par Mentheville et Annouville.
Pour éviter la bosse de Bénarville nous allongeons quelque peu le parcours par St Maclou via Yébleron par la chapelle de Bielleville.
La longue ligne droite vers Fauville est trempée et nous aussi.
Arrivée à Normanville juste avant l’angélus avec 75 km au compteur.
 
Info du Président de Fécamp nous sommes 3ème au challenge du nombre.
Merci à Mme Crochemore du VCF pour la photo
 

5 juin Route, temps couvert, vent de N-O avec 12°C

12 cyclos ce matin pour aller rendre visite à nos amis d’Yvetot afin de participer à la balade du Roy d’Yvetot
Parcours en direct par Thiouville Cliponville etc………
A Hautot le Vatois Sylvie rejoint le groupe et Martial nous attend au lieu d’accueil. Accueil correct mais nous ne sommes pas surpris c’est de coutume chez « Mauricette »
Tout en dégustant café et viennoiseries chacun y  va se son avis pour le parcours et en finalité nous avons tous le même (le 42km) fléché en jaune.
Au sortir du point d’accueil nous rencontrons Geneviève et Etienne, notre effectif de 17 cyclos nous classe derrière les grosses écuries du département avec une belle coupe offerte par le maire d’Yvetot.
Et c’est parti, nous rebroussons chemin vers Hautot le Vatois et lieu dit « Bosc  Renault » c’est à gauche pour les hameaux de Valliquerville, nous passons devant la demeure de notre trésorière, nous franchissons la « 6015 »  vers Allouville et nous sommes partis sur des routes inconnus mais très agréables sauf la descente  des Vaux.
Que dire du ravito digne de ce nom (voir photo)  tout y est pour se revigorer et se rafraichir, et, une fois n’est pas coutume les vététistes en grand nombre sont de la fête.
Pour le retour, un petit km et c’est la bosse du jour vers Maulévrier et dans le village c’est à gauche pour reprendre des routes tortueuses à souhait et très bien fléchées vers Bois Himont et Auzebosc, encore une traversée des hameaux de Valliquerville (pas les mêmes)  et nous nous séparons, un groupe à gauche pour un retour à Normanville, un groupe à droite  pour terminer la boucle se rafraichir (encore) et retour à Normanville avec 78 km au compteur.
 

15 mai route vu par Gérard ( SMS envoyé au Cyclos du V.I. )

Salut les rois de la pédale.
Ce matin, Sylvie et Stéphanie sont allées en voiture à Pavilly. Pour nous, départ de Normanville à 8 heures.
6 cyclistes sont présents, la pluie ayant contraint certains cyclistes à déclarer forfait(je suppose) Donc au départ: Joseph, Christophe, Marie-Thérèse, Nono, Gérard S et moi-même.
Avant Yvetot, Gérard et Nono partent de leur côté afin de rentrer plus tôt.
C'est là que les affaires sérieuses commencent, Marie-Thérèse intenable a décidé de ramener les trois mâles sur les rotules. Nous passons par Motteville, Limésy, arrivée à Pavilly à 9 h45
Bon accueil. 15 minutes de ravitaillement. Re départ Marie-t en tête. Je  prends un parcours différent pour le retour. Petite route jusqu'a Limésy ensuite Yerville et retour sur le circuit de d'hab, Héricourt, St Pierre Lavis Normanville sous la pluie depuis le départ. Arrivée avant midi. Je vous souhaite un bon séjour avec beaucoup de dénivellation et de beau temps.  
 

15 mai Route, beau temps, vent de N-O avec 4°C

20 cyclos ce matin  pour une randonnée club « petit et grand braquet » mise sur le site dès le vendredi soir pour que chacun ne pose pas la sempiternelle question
ON VA OUUUUUUUUUUUUUUUU aujourd’hui
 
Trêve de plaisanterie, le point de chute aujourd’hui c’est Etretat et pour ce faire, parcours commun jusqu’à Tocqueville en passant par Bennetot.
Pour le petit braquet c’est un aller direct par Goderville et retour par ???????????
Quand au grand braquet c’est direction Rouville, ensuite, Bernières et Vattetot sous Beaumont pour rejoindre Bréauté.
Régis connait bien le coin et nous tournons à gauche dès la sortie du village pour une petite route très agréable qui nous amène à Manneville.
Bonne allure, peu de vent et encore moins de grosses difficultés tous les ingrédients sont réunis pour rallonger le parcours par Angerville l’Orcher
Puis c’est Criquetot et dès Villainville c’est la longue descente vers Etretat
En nous rendant sur le front de mer nous apercevons le petit braquet
« Chouette on va pouvoir le manger sur le retour »
La pause est courte et c’est reparti pour la longue montée sur Bénouville,
Puis Les Loges, Gerville, Maniquerville et Epreville
L’allure est « TRES » bonne mais toujours pas de petit braquet en vue.
Nous saurons par la suite qu’ils ont modifié quelque peu l’itinéraire pour le plus grand plaisir de chacun.
 
Mentheville et Annouville arrive vite c’est le « petit coup de C » dès l’approche de Bénarville.
Juste au coin de l’église c’est à  gauche pour un retour direct par Ypreville et Sorquainville
Pas d’angélus ce dimanche il est trop tôt. 86 km avec une moyenne de 24km/h on ne fera pas ça tous les jours.
 

8 mai Route, beau temps, vent de sud avec 14°C

16 cyclos ce matin à 7h pour la rando à Gilbert, tout en sachant qu’à 8h il y a un départ pour « les boucles de la Durdent » à Cany
Dès le premier des sept coups de cloche le départ est donné, pour avoir le bac de Duclair à 8 h 40 il ne faut pas mollir.
La rando à Gilbert n’a que de nom « rando », en effet, pour la première fois depuis de Nombreuses années que cette randonnée existe GILBERT retenu par des « obligations familiales » n’est pas au départ.
Yves son fidèle compagnon de capitanat est absent pour les mêmes raisons.
De ce fait les hommes de tête vont sans cesse changer et pour le bien de tout le monde l’allure est bonne.
A Cliponville Dom et Isa prennent la roue. Yvetot est traversé sans encombre et c’est la descente au Val aux Cesnes.
Petit cafouillage en haut de la bosse de Fréville pour le regroupement et c’est Pierre qui se retrouve en tête.
Malgré la crainte, nous sommes en avance pour le passage du Bac.
A partir de cet endroit la route est moins fréquentée et beaucoup plus attrayante, mais tout à une fin au sortir d’Yville c’est la deuxième bosse du jour et pas des moindres avec un passage à 9%.
« Nickel » le regroupement mais attention à l’itinéraire c’est à droite pour l’arrêt photo au belvédère de Barneville.
Quelques coups de pédales et nous passons près du moulin d’Hauville puis c’est la pause au petit bistrot du coin.
Le timing est respecté, à 10h20 nous reprenons notre circuit par la route de la forêt et nous descendons par une route remplie de bosse et de nids de poule.
Et en bas de la côte c’est à droite ??????? pour une traversée compliquée de la forêt Brotonne jusqu’à La Mailleraye, où l’on est obligé de se frayer un passage dans le traditionnel défilé du 8 mai.
Avant dernière difficulté du jour avec les 7% du pont de Brotonne et descente sur Caudebec.
Un peu de faux plat et c’est la dernière bosse pour aujourd’hui jusqu’à St Aubin
A Trouville c’est tout de suite à droite pour la longue ligne droite jusqu’à Fauville. Le peloton s’égraine et nous rentrons à Normanville avec 106 km au compteur et un pot de l’amitié.
 

24 avril Route, temps maussade, vent N.O. soutenu, avec 4°C

11 cyclos ce matin c’est peu, mais il y a St Philbert, et des fauvillais que nous devons rejoindre pour prendre la route vers Le Trait où le club local organise sa randonnée annuelle.
Dès le départ c’est un ¾ face jusqu’à Fauville où l’effectif passe à 16 cyclos.
Nous choisissons la campagne cauchoise en passant par Ricarville, Alvimare, St Aubin et Caudebec. L’allure est bonne, le vent nous pousse.
Passage sous le pont de Brotonne et nous prenons « la vieille route » vers le point de ralliement. Dès le passage du groupe scolaire c’est vraiment la vieille route. Il faut beaucoup de vigilance pour éviter les nids de poule et les raccommodages de la chaussée.
Nous arrivons avec 37 km au compteur et une très bonne moyenne.
Très bon accueil comme de coutume chez les traitons.
Pour éviter un retour trop tardif nous sommes quasiment obligés de reprendre le même parcours au moins jusqu’au pont de Brotonne.
Ensuite, nous longeons la Wandrille et c’est la difficulté du jour pour rejoindre Louvetot
Le vent de face jusqu’à Allouville et c’est la pause pour terminer les sandwichs. Nous rentrons sur Normanville par le trajet bien connu de tous à 12 h 15 avec 74 km au compteur
 

17 avril Route, beau temps, vent N.E. léger, avec 2°C

Les CCNistes sont parsemés ce matin
Deux sont partis en Bretagne. Ont ‘ils pris le vélo ??????????
Un à « La blé d’or près » de Chartres
Sept à « La juliobona »  de Lillebonne
Sept à Luneray en voiture
Un solitaire à Luneray pour une grande ballade vers Luneray
Et nous étions 10 ce matin au parking de La pommeraie pour nous rendre à vélo chez nos amis de Luneray.
Nous partons avec un léger vent ¾ face vers Héricourt par Ancourteville. Nono, convalescent reste en vallée, Gérard l’accompagne.
Première difficulté vers Doudeville, puis, à Etalleville c’est à gauche vers Bénesville, Canville et Autigny.
Nous sommes dans l’impasse et c’est M.T. qui si colle pour demander la route de Luneray. Dix sur dix Marie nous ramène sur le bon chemin.
Le RDV n’est pas à l’endroit habituel mais les footeux connaissent et nous arrivons enfin à l’accueil.
Un petit café un encas et c’est le retour par Saint Laurent Doudeville et pour une fois c’est direct par Ancourteville pour retourner au point de départ avec 70 km au compteur.
 
 
Et pendant ce temps là………
 
Normanville  7h30 temps sec mais frais - 7 cyclos au départ pour Luneray en voiture.
Un petit encouragement à Gégé  dans la côte d’Héricourt, parti de bonne heure de Fauville en avant-garde.
Avec ce temps clément de nombreux cyclos se sont mobilisés pour ce brevet au total 350 participants. le 52kms fait l’unanimité du groupe (majoritairement féminin) et cet ainsi que Catherine, Monique, Stéphanie, Sonia, Sylvie Pierrot et Philipe prennent la direction de Auzouville sur Sâane par des routes de campagne vallonnées et pittoresques. Dans le peloton les conversations féminines vont bon train, les sujets sont très variés bref une randonnées agréables au possible pour Philippe et Pierrot . Le balisage au top, un ravitaillement copieux à Sâanne St Juste  coup de chapeau aux organisateurs. Après le ravito une belle petite côte avec virages en épingle à cheveux  vers Royville, histoire de faire monter le cardio dans les tours. Après Gueures descente en douceur sur Luneray pour le pot de l’amitié.
Mesdames respect, encore merci pour cette sortie et chapeau pour le respect des règles de circulations.
50 kms au compteur avec 19 de moyenne
 
Et pendant ce temps là………
 
 
Voyage en terre inconnue ! C'est un peu ce qui nous attendait à Lillebonne en ce dimanche de Juliobonette.
Un demi café au départ, pas de friandise.....mais oui c'est vrai le VC Lillebonnais n'est pas un club cyclo !
Départ 8h30, sur les chapeaux de roues, par ce froid matinal (1°) les muscles sont durs.
Et l'élimination par l'arrière ne se fait pas attendre. On l'a voulu, on l'a eu ! Nous ne tardons pas, résignés, Isabelle, Yves et moi àreprendre une allure cyclo, néanmoins bien soutenue, nous ferons du 24,5 de moyenne avec presque 800m de dénivelé.
Dany, Jean-Pierre, et Alain étaient devant.....!
Un joli parcours bien fléché, avec un gros bémol, à quoi servent une moto de l'ANEC et une voiture balai qui n'ont jamais été derrière les derniers ? et qui pour la voiture "balai" balayait effectivement les pancartes avant que les derniers cyclos soient passés !
Après de tels efforts, le pot de l'amitié, inexistant ou "payant" de fit désirer et "just" un petit demi café nous remplissait de satisfaction !
Et oui quand on est cyclo dans l'âme, éviter ce genre "d'organisation" .Reste que, restés soudés du début à la fin et dans une bonne ambiancenos 2 petits trio auront passé un agréable moment. (Dommage que Dominique ai préféré retourner au boulot en tenue !! (grosse blague, pardon Dom !!).
 

10 avril Route, beau temps, vent SE soutenu , avec 2°C

17 cyclos ce matin malgré cette rigueur de la météo, et, c’est le premier brevet de l’année à vélo.
Nous allons à Gravenchon en direct (le matin, un dimanche, c’est encore possible) mais malgré tout nous aurons le droit au coup de klaxon pour recadrer les « roule à gauche »
A Fauville, 4 cyclos prennent la roue, le ton est donné par Yves et malgré le trois quart face l’allure est bonne.
Excellent accueil comme de coutume à Gravenchon, les pâtisseries maisons sont un délice.
Les parcours proposés, très bien fléchés vont vers le nord, et c’est tant mieux pour nous
Direction Norville et pour la bosse du jour nous grimpons vers Triquerville le peloton s’étire, une crevaison du groupe « Grand braquet » permet le regroupement en haut de la côte.
A Touffreville la câble le groupe « Grand braquet » tourne à droite pour continuer le parcours proposé.
Le groupe « Petit braquet » file tout droit (avec un vent arrière) pour rejoindre le ravito de Rouville en passant par Grancamp, Bolleville et Raffetot.
Ensuite, direction Fauville (avec un vent ¾ face) qui ralenti un peu l’allure.
Nous ne sommes que 6 et en file indienne et malgré cela un grincheux qui n’aime pas les cyclos s’amuse avec son avertisseur.
Un petit coup de vent arrière pour terminer, se faire rejoindre par une partie du groupe « Grand braquet » et nous arrivons à Normanville après 64 km pour les uns et 75 km pour les autres
 
Et pendant ce temps là, à Yerville vu par ??????????
 

3 avril Route, beau temps, SE calme, avec 6°C

5 cyclos ont rendez vous à 6h30 parking « Le pré vert » pour une ballade dans le plateau d’Aliermont organisé par le CDC Dieppois et comptant pour le challenge des grimpeurs.
Une voiture, la remorque, et c’est parti pour Etran (Commune de Martin Eglise)
Chouette un parking à proximité du point d’accueil. Un petit café et c’est parti pour Martin l’église et première bosse (9%) pour traverser la forêt d’Arques. Descente sur St Aubin le Cauf et Dampierre avant de remonter sur St Jacques d’Aliermont (7%).
Descente sur Meulers Passage en vallée de Béthune et nous remontons (10%) vers Ste Agathe Puis descente vers Bures
Nous remontons (7%) sur Londinières où ce sera la pause du jour
Sur ce genre de parcours la fringale nous guette à chaque instant.
Aussitôt ça remonte (8%) sur Croixdalle.
C’est dur mais quel plaisir de découvrir les panoramas de cette région.
La petite dernière (14%) vers le mont Tape-dur (voir photo) où nous attend le ravito du CDCD.
Retour en direct à notre point de départ avec 83 km au compteur et 946 m de dénivelé
 
Et pendant ce temps là, à Normanville vu par Monique et Philippe:
 
Après une période d’échauffement, trois crevaisons et d’échanges conviviaux  avec les férus  du grand braquet, les adeptes du petit braquet (une douzaine de cyclo)  ont largués les grands braquets  à Bernières pour faire le trou vers Rouville, et atteindre Raffetot sous le soleil. Lieu choisit pour la pause dominicale et faire des bisous à Gérard S.
 
C’est Stéphanie qui assura le train vers Lanquetot histoire de faire un clin d’œil à la 6015 pour bifurquer vers la mare aux roseaux, Fourcart,  Cleuville, les derrières de Fauville par la rue aux bois.
Gérard S qui aujourd’hui fêtait ses 78ans en profita avec un droite gauche inversé pour reprendre la tête du groupe en envoyant Stéphanie dans une voie sans issue le vrai poisson d’Avril en live et applaudi par le groupe.
Au nom de tous les cyclos du CCN encore joyeux anniversaire Gérard et merci de nous guider sur nos routes de campagne.
C’est avec 40mn d’avance sur l’horaire habituel  que le groupe arriva à Fauville, Une boucle supplémentaire vers Saint Pierre lavis pour arriver à 11H 40 à Normanville avec 47 kms au compteur.
Et là les filles trouvant que le compteur était un peu juste, une visite guidée dans Normanville était proposée par Stéphanie qui en ce moment a vraiment un train d’enfer !!!!!
NDLR Désolé Monique et Philippe les photos de votre fichier Word n'apparraisent pas
 

27 mars Route, beau temps, vent d’ouest soutenu, avec 8°C

23 Cyclos ce matin pour une randonnée plus courte que d’habitude, nous avons rendez vous peu avant midi au local
 
Philippe a baptisé la sortie d’aujourd’hui « Plateau de caux ». En effet aucun pétard pour le deuxième groupe, quand au premier ????
 
C’est par le hameau de Jean Mare que nous prenons la direction de Bennetot, peu après le passage de la 926 c’est à gauche par Roncherolles que nous rejoignons Fauville. Contournement de la gendarmerie et par le « Luxembourg » nous allons à Hattenville.
Ensuite Yébleron et au stop (les bleus sont là) nous formons les groupes.
Direction Bolleville, le deuxième groupe part sur Foucart, Cléville et Ecretteville quand au premier nous poussons jusqu’à Grandcamp.
A St Nicolas de la Haie nous prenons à gauche, et, il est là le joli pétard. Regroupement et pause du jour en haut de la bosse.
2 cartons jaunes et un carton rouge aujourd’hui JF, Marie et Dom ont manqué de pression.
Nous rejoignons les CHENES d’Allouville, ensuite, Valliquerville, Ecretteville, Hautot le Vatois, St Pierre Lavis et Normanville avec 42 km pour les uns et 52 pour les autres
 
 
28 mars Route, beau temps ???, vent d’ouest  très soutenu, avec 8°C
 
Deux nous ne sommes que 2 ce matin pour un parcours que nous allons vite modifier, car, avec les bourrasques ce n’est pas évident. Le soleil est là pourvu que ça dure ????????
Nous respectons le parcours jusqu’à la mare de Sorquainville et nous mettons en pratique les conseils de Jean « Avec ce temps là il vaut mieux faire les deux vallées »
Par Valmont nous allons à  Fécamp et nous ferons donc la pause au pont Gayant (la mer est calme)
Pour le retour le vent nous aide un peu malgré les courants d’air de la vallée de Ganzeville
A la source du Bec de Mortagne quelques gouttes de pluie imposent la bâche
Dans la cote de Bénarville c’est l’averse, et le soleil revient peu avant Fauville
Retour en direct à Normanville avec 52 km au compteur
 

20 mars Route, ciel couvert, vent N/O faible, avec 5°C

21 Cyclos ce matin en ce premier jour de printemps, mais, avec des vents d’Est il fait un peu frisquet.
Les anciens disent (et ils n’ont pas toujours tort) quand les vents sont à l’est en période de Rameaux cela peut durer 40 jours.
 
Aujourd’hui nous allons donc face au vent voir la grotte de Criquetot sur Ouville.
C’est par Thiouville et par la « route du bois » (Pierre tu nous expliqueras pourquoi elle s’appelle ainsi, nous n’avons pas vu ni bois, ni bosquet, ni forêt)  que nous arrivons à Cliponville.
Puis Envronville, et dans la bosse après Hautot le Vatois les groupes se forment.
C’est à gauche vers Baons le comte et par la route à JF que nous rejoignons la grotte, c’est la pause le temps de quelques photos et la surprise pour Eric.
Dans le premier groupe et selon les écrits de Dame Isabelle :
Le parcours prévu a été bien respecté grâce à notre capitaine de route, donc, après la séparation des 2 groupes,nous continuons face au vent jusqu'à la pause à La Petite Grotte, pour certains une vrai découverte. Puis nous repartons mais pas de miracle car Gérard est rentré avec son mal de gorge, par contre ! L’allure a bien changé, alors pourquoi : le vent, ceux qui étaient devant ou le miracle qui nous fait tourner les jambes rapidement !!!!!!! Certainement un mélange de tout ça nous fait arriver avant l'angélus avec 61 km au compteur, et le résultat d'une sortie bien sympa....
Quand au premier groupe nous reprenons le parcours par Grémonville et la très mauvaise petite route à JF pour rejoindre Etoutteville.
Puis Hautot St Sulpice, et c’est à droite par Anvéville
Quelle erreur de la part du capitaine de route, Anvéville est dans un trou et pour ressortir c’est un 9% qui fait mal aux jambes
Descente sur Héricourt puis c’est le Grémonpré et Cliponville. A Thiouville nous avons droit à l’angélus et peu après midi nous arrivons à Normanville avec 53 km au compteur.
 
Et pendant ce temps à AUFFAY par Joël
 
En ce premier dimanche de printemps, c'est le club de la Confrérie des Brevets de France qui nous accueille à Auffay pour son brevet annuel.
Nous choisissons le 50 kilomètres et à 8h45 nous sommes en selle.
Le parcours allait nous emmener en bordure de la forêt d'Eawy au rythme de quelques bosses dans le Pays de Bray.
Stéphanie pleine de fougue en ce petit matin frileux allait s'offrir un capitaine de route de choix en la personne de notre ami cyclo Jean-Jacques sur sa sublime randonneuse ! Le rythme régulier d'un habitué des grandes chevauchées, convenait à merveille à notre jeune amie dont on ne vit (aux dires de ces messieurs du CCN) que sa roue arrière tout au long du chemin !(Lol).
Sylvie second féminine de la sortie, s'offrit à tour de rôles l'abri de ses compagnons de route (Alain, Jean, Pierre, Régis et Joël) pour courageusement livrer bataille au vent souvent défavorable et frais.
Les 3 ou 4 représentants du club d'Auffay, nous offrirent un accueil digne de ce nom aussi bien à l'inscription qu'au retour, sans oublier le petit ravito en cours de route qui nous a permis de retrouver notre ami Jean, qui avait fugué en première partie de parcours....
Cette première visite à Auffay nous a ravis, par ses routes inconnues, manquait un peu de soleil pour nous rechauffer.
Mais la chaleur était dans les coeurs !!
(les photos sont dans l'actu)
 
NDLR Merci à Isabelle et à Joël pour les messages
 

13 mars Route, beau temps, vent N/O faible, avec 2°C

Pan...
Rassurez vous ce n’est pas l’ouverture de la chasse (c’est celle de la pêche) mais tout simplement le bruit d’une chambre à air d’un des 25 cyclos présents ce matin. A force de se mettre la pression elle n’a pas résistée.
Quelques minutes de retard et c’est parti pour la « Névillaise »
Petit rappel : la liste dans la page parcours du site n’est qu’une bibliothèque et le dernier parcours sur la liste n’est pas forcément le prochain à réaliser.
Nous allons donc vers Torcy, puis Riville. Nous empruntons des petites routes pour nous rendre tout d’abord à Thérouldeville, Theuville et Ouainville.
A Canouville arrêt obligatoire de quelques instants pour décomposer les groupes
Le premier emmené par Yves prend la direction de Vittefleur via Néville et rejoindre Héricourt et Normanville par le Grémonpré.
Quand au second même direction mais à Vittefleur c’est vers le lac de Caniel que la route continue. Petite pause au bord du lac et  une fois n’est pas coutume la pause sera agrémentée d’un bon café.
Traversée de Cany et passage du gué de Barville
Nous empruntons le petit pont de bois le passage dans l’eau est réservé aux vététistes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
A Grainville c’est par la voie cyclable que nous rejoignons Le Hanouard.
Encore une petite route et c’est Oherville. La petite cote vers Somesnil fait mal mais pour certains ce n’est rien à coté des cotes de la veille. Contournement de Cleuville et c’est Thiouville puis Normanville après 50 et 60 km aux compteurs
 

12 mars Brevet des grimpeurs du GTR, beau temps

11 cyclos se préparaient dès vendredi soir pour « le brevet des grimpeurs du GTR »
C’est au parking de la salle « Le pré vert » avec un courant d’air à nous filer « la crève » que nous avions rendez vous pour mettre les vélos dans la remorque.
Pas facile pour une première, il faut peaufiner les réglages, et avec un peu de patience et les connaissances de chacun Joël quittait le parking avec un chargement en bonne et due forme.
Une douzaine d’heures plus tard nous prenions la route vers Rouen pour nous rendrer à l’école Jules Ferry du mont Gargan.
Le temps de descendre les vélos, nous sommes accueillis les bras ouverts par les responsables du GTR, une inscription simple et rapide pour la modique somme de 4€ et nous avions un excellent café et quelques encas.
A 9 heurs débriefing des capitaines de routes et c’est parti pour 77 et 112 km selon le désir de chacun.
Chose inhabituelle pour nous, la traversée de Rouen le long de la Seine pour nous emmener à la première difficulté du jour vers Canteleu (6%). Descente sur Maromme et 10% vers La Vaupaliaire.
A Malaunay les choses se corsent 12%. Nous grimpons en crescendo avec 14% au Gros Tendu.
Un gros pétard  de 16% avant d’arriver à Frichemesnil et la cerise sur le gâteau encore un 12% peu avant le ravitaillement.
Seul petit bémol dont le GTR n'est pas responsable venir sur un grimpeur avec peu d’entrainement ce n’est pas très sérieux.
Une cour d’école avec quelques chaises et des toilettes quoi de mieux pour un ravito digne ce nom et tout ça avec le sourire et un très bon café.
C’est reparti pour l’après midi mais en deux groupes le premier avec un retour direct sur Rouen avec une dernière bosse de 7%.  
Et pour le deuxième groupe encore un joli détour avec un gros morceau de 18 %.
Et au retour accueil avec les rafraichissements, café etc...
Quelle belle journée, fatigué, certes, mais quand on aime ……….
Bravo et encore merci à toute l’équipe du GTR et à l’année prochaine
 
Photo : Le groupe avec Véronique la secrétaire du GTR
 

6 mars Route, beau temps, vent N/O faible, avec 3°C

Nous sommes 24 cyclos ce matin et nous allons contrairement aux habitudes face au vent (Les GPS sont programmés pour aller à Caudebec)
Nous rejoignons d’abord Thiouville et comme c’est dimanche la circulation est fluide nous prenons la D5 jusqu’à Hautot le vatois, et, à l’église c’est à droite vers Ecretteville.
Avec un tel peloton (voir la photo de Philippe) la traversée de la « 15 » se fait par étape afin de traverser Valliquerville et prendre la route vers Allouville.
Au Chêne c’est à gauche pour un arrêt obligatoire dans le centre de Louvetot, un groupe tourne à droite pour descendre à Ste Gertrude tandis que le reste du peloton va en face pour descendre sur Rançon.
Le groupe s’allonge dans la descente et se rétabli avant de passer sous le pont de Brotonne.
La pause du jour se fait à l’ancien embarcadère du bac de Caudebec.
Jusqu’ici les GPS sont OK alors  continuons la confiance vers St Nicolas  puis Grandcamp
Un peu de repos avant la bosse (merci Isabelle manquer d’air à ce moment là c’est reposant pour attaquer la bosse en toute confiance.
Retour direct sur Fauville avec les désagréments que nous connaissons sur la D40, trop de circulation à cette heure (la prochaine fois le détour par Bolleville sera plus judicieux).
 
Beau parcours avec 52 ou 60 km aux compteurs.
 

28 février Route, beau temps, vent d’est assez fort, avec 1°C

Nous sommes 21 cyclos ce matin malgré le froid, c’est surtout le ressenti car nous partons vent de face pour effectuer le parcours mis en forme par Gégé et mis à disponibilité sur le site en fin de semaine par Joël dans la page « Activités/Tableau des parcours »
 
Qui dit vent de face, dit nous allons tout d’abord à Thiouville, Cliponville où nous retrouvons Isa et Dom, et, dans le centre d’Envronville c’est à gauche vers Héricourt.
Au bas de la côte c’est à droite pour la seule difficulté du jour, mais, pas des moindres c’est le fameux « vert buisson » avec un passage à 15% qui nous amène à Rocquefort (rien à voir avec le fromage)
Regroupement en haut de la bosse pour prendre la direction d’Autretot, puis, Veauville les baons, Etoutteville et Yvecrique où nous faisons la pause du jour.
C’est là que se forme les deux groupes pour le retour, le premier reprendra directement la route de Grémonville et le deuxième poussera jusqu’à Berville, ensuite, Ouville l’abbaye, Criquetot sur Ouville, Grémonville et comme le veut la tradition retour direct sur Normanville avec un vent favorable par Baons le Comte, Hautot le Vatois, St Pierre lavis où un « nid de poule » aura raison de la roue avant de Pierre. Dommage nous aurions pu revenir sur le premier groupe.
Joli parcours avec 52 ou 58 km aux compteurs (voir photo)
 

21 février Route, bruine, vent d’ouest assez fort, avec 8°C

C’est la reprise et nous sommes 21 cyclos ce matin pour accueillir une nouvelle licenciée pour 2016 Mademoiselle Remorque
 
Toute neuve, elle est très vite entourée pour la dévisager de toutes parts, il est certain que beaucoup d’entre nous vont lui « sucer » la roue lors de nos déplacements.
Mais il est 9 heures et malgré la bruine le peloton prend le départ pour un parcours sans côte, il faut protéger les absents de l’hiver en prenant une allure modérée
 
Départ perturbé par une explication douteuse nous prenons le parcours à l’envers. Pas grave, en passant par Ste Marguerite et Fauville nous récupérons le parcours au lieu dit « La Cayenne »
Nous reprenons le cours normal de notre randonnée par Hattenville, la chapelle de Bielleville et St Maclou où nous faisons la pause.
 
A partir de cet endroit le groupe se divise, pour le premier groupe direction Gonfreville Caillot et Bréauté puis Vattetot sous Beaumont et Bernières et  Régis en profite pour être le premier à manquer d’air ce matin
 
Pour le deuxième groupe, c’est directement Bernières.
Ensuite reprise du parcours pour tous par Rouville, Raffetot, Bolleville, Fauville, Ste Marguerite   et Normanville avec 41 et 51 km aux compteurs
 
Le pot de l’amitié clôturait cette randonnée avec les « lèves tard » qui sont venus récupérer les divers documents mis à disposition.