Adresse
/
Téléphone

LE Mémorandum sécurité du cyclotouriste

 Comme chacun peut le constater, il n’est pas toujours facile, pour un cycliste, de circuler à vélo en toute sécurité.

 

Quelques rappels du code de la route



Les conducteurs de cycles sont soumis aux mêmes règles que les conducteurs d’autres sortes de véhicules. Ils encourent les mêmes amendes pour les mêmes contraventions sauf spécification contraire. Vous pourrez les trouvez sur le site Légifrance.
Les contraventions pouvant être commises par les cyclistes se limitent aux cinq premières classes.
Il existe deux sortes d’amendes :
• Les amendes forfaitaires qui ne concernent que les contraventions des quatre premières classes.
• Les amendes fixées par le juge et dont le montant est limité à un maximum fixé par le code pénal.
 
Les amendes peuvent être cumulées. Ainsi, un cycliste circulant de nuit sur un vélo de course aura :
Pour non marquage de l’arrêt au stop 135 € d’amende
Pour défaut de phare allumé + 11 € d’amende
Pour défaut de feu rouge allumé + 11 € d’amende
Pour défaut de catadioptre blanc + 11 € d’amende
Pour défaut de catadioptre rouge + 11 € d’amende
Pour défaut de catadioptres oranges latéraux + 11 € d’amende
Pour défaut de catadioptres oranges sur les pédales + 11 € d’amende
Pour défaut de sonnette + 11 € d’amende
Pour un total de 212 € d’amende.

Il convient donc à toutes et tous de respecter le code de la route afin d’assurer sa propre sécurité et celles des autres.
Soyez également conscient que si le cycliste conteste l’amende, le juge peut fixer lui même le montant de l’amende, pouvant atteindre 1 016 €.

Vous pouvez retrouver un aperçu des infractions dans le dossier traitant des amendes aux cyclistes sur le site de la FFCT.

le RÔLE du délégué sécurité

 Son profil : diplomate et pédagogue, il sensibilise les cyclotouristes grâce à ses actions d’informations et de formations. C’est l’homme de terrain qui se forme et intervient en étroite collaboration avec son président de club.

Son rôle:
Il veille sans cesse à l’application des consignes de sécurité lors de manifestations, de randonnées ou de sorties clubs.
• Il rappelle les règles élémentaires du Code de la route et avec diplomatie, il essaye de les faire respecter en toutes circonstances.
• C’est un auxiliaire précieux pour le président de son club, il l’épaule dans le domaine de la sécurité (établissement des parcours, le fléchage, la signalisation et les consignes de sécurité). • Il s’appuie et s’informe auprès du Délégué départemental à la sécurité.
• En cas d’accident dont il a connaissance, il s’assure de la rédaction de la fiche et de la déclaration d’accident, et de sa transmission.